S’aimer soi-même

Nous aimer nous guérit et nous rend heureux. Et c’est le plus beau cadeau que l’on puisse offrir aux autres...!!!

separador
Affiche du film The Truman Show

Dans le film The Truman Show, le protagoniste est le personnage principal involontaire d’un “reality show” très particulier. Lui l’ignore complètement, mais dès le premier jour de sa vie tout ce qui se passe autour de lui fait partie d’un scénario représenté par des acteurs professionnels. Pendant ce temps, à tout moment il est en train d’être filmé et ses réactions sont retransmises en direct par le programme de télévision de meilleure audience, “The Truman Show”.

On peut établir une correspondance intéressante entre la tromperie dont est victime Truman dans le film, et ce qui se produit à tout moment au fond de chacun de nous.

  • La vie de Truman s’ajuste au scénario. Lui ne le sait pas, mais il n’est pas réellement libre. Toutes proportions gardées, nous sommes nous aussi victimes de stricts conditionnements familiaux et culturels desquels il nous est difficile de nous écarter.

  • Tous ceux qui accompagnent Truman dans sa vie fictive furent soigneusement sélectionnés à travers un “casting”. Inconsciemment, nous choisissons nous aussi la compagnie exclusive des personnes qui nous permettent de représenter notre “scénario”.

  • Truman ne questionne pas certaines des circonstances très suspectes de la vie qui lui est imposée, simplement parce que personne ne le questionne non plus autour de lui. Et il accepte sans trop faire d’analyse les misérables explications qu’il reçoit quand il expose ses premiers doutes. Dans notre société, les comportements courants comme la consommation ou la recherche du succès économique donnent à la vie un sens très discutable, que beaucoup de gens préfèrent ne pas remettre en question.

  • Le “meilleur ami” de Truman, à qui finalement il accourt pour lui confier qu’il commence à soupçonner que ce monde dans lequel ils vivent est une farce, tente par tous les moyens de soutenir la tromperie, le trahissant une fois de plus. C’est comme notre ego, qui, au moyen de fausses promesses nous convainc encore et encore de continuer à vivre dans l’illusion.

  • La peur, sous la forme d’une phobie à l’océan, qu’on a inculqué à Truman lorsqu’il était un petit garçon afin de pouvoir ensuite le manipuler, est la dernière barrière qu’il doit dépasser afin de pouvoir atteindre la liberté. Nous imaginons nous aussi toutes sortes de dangers qui nous empêchent de prendre des décisions libératrices dans nos vies.

  • Le producteur du programme de TV, ayant la capacité de contrôler absolument tout ce qui se passe dans le monde de Truman (qui est en réalité une énorme production cinématographique), est l’équivalent de ce Pouvoir que nous avons en nous, capable d’accomplir littéralement de véritables miracles. Notre destin est d’échapper à cette réalité dans laquelle nous avons l’air d’être piégés, après l’avoir fabriquée de toutes pièces avec l’aide de ce Pouvoir.

  • Finalement, Truman est guidé par son intuition, l’aspiration à être libre et l’amour pour la seule personne qui fut honnête envers lui. Comme pour lui, la liberté nous attend nous aussi et, par chance, nous sommes également guidés au moyen de l’intuition, l’aspiration à la liberté et l’amour…

Axel Piskulic

Traduction de Magali Manvieu

line